Et oui, je suis toujours là!

Il y a plus d'un an que je traînais cet encours. J'avais craqué sur son sac façon Gérard Darel.

Mais craqué de chez craqué quoi! Et comme j'avais ces pelotes dont je ne savais pas quoi faire, l'idée était vite venue.

Voilà, ça c'était la partie facile, trouver l'idée. Parcequ'après, comment dire... ben, la galère a commencé. Pas dans la réalisation des noisettes, non, pour ça, le tuto de Bee Made était hyper clair. Non, le problème n'était pas là. Si des serials crocheteuses passent par là, qui peut m'expliquer pourquoi (POURQUOIIIIIIIIII), en gardant le même nombre de mailles, je me retrouve avec un parallélogramme à la place d'un rectangle???

Bref, espérant quand même un miracle, j'ai fait le second coté, réplique exacte de son petit frère. Dépitée, j'ai rangé le tout dans un sac. Et un an passa...

C'est ainsi que, pleine de bonnes résolutions, j'ai décidée de finir mes encours tricots-crochet avant de redémarrer un nouveau projet. Je ressort donc mon sac "GD de loin", et là me rend compte que Sainte Flemme avait bien été avec moi durant ce projet: j'avais sans m'en rappeler, assemblé un côté et le fond (tiens j'ai fait le fond) l'année dernière et puis plus rien... Allez, on se motive!

Je termine l'assemblage, sélectionne une doublure dans mon tout petit stock (flagrant délit de mauvaise foi), récupère les anses d'un sac trop trop laid offert par je ne sais plus quelle enseigne, et voila:

 

Ma doublure chérie

Bilan: je peux sortir de chez moi sans transporter ma maison dans mon sac, une expérience de dingue. Suis toute légère le matin, ouah!!! Me sentirais presque nue!