Ou comment j'ai relevé un défi perso!!!

Vous connaissez La Maison Victor? Parceque moi, je suis fan!

Je collectionne les numéros, il ne m'en manque qu'un qui, bien sûr, n'est plus dispo à la vente (j'en profite pour lancer une bouteille à la mer, si vous avez vent de quelqu'un qui veut revendre son numéro Automne-hiver 2014, pensez à moi...)

Je vous parlais d'un défi: une maman de l'école m'a demandé en mai si je pouvais lui coudre une robe pour le mariage de son frêre. La pression, à part les gosses et moi, je n'avais jamais cousu de vêtements pour quelqu'un d'autre... J'ai failli refuser mais, quand elle m'a expliqué qu'elle ne trouvait rien qui lui plaise car, s'habillant en 58, tout était ou noir, ou mal coupé ou trop cher, je me suis lancée. Le trac au ventre! 

Il a d'abord fallu se mettre d'accord sur le tissu: elle voulait du lourd mais qui soit léger en même temps (normal quoi!), fluide aussi mais avec un petit budget. Et là, j'ai repensé à mon coupon de cupro, jaune orangé pas beau mais j'avais craqué sur son toucher...

Elle a eu un vrai coup de coeur pour la matière. Je l'ai teinte en violet, il en est ressorti un parme avec des reflets bleutés, magnifique (ce qui ne ressort pas, mais pas du tout, sur les photos)

Elle a choisi un modèle du magasine cité plus haut (du 34 au 58, ouf, sans tuto, ça aurait été mission impossible), la robe Pearl, qui est une robe kimono.

Je suis déçue de ne pas avoir de photo portée à vous montrer; sur cintre, on ne se rend pas trop compte du tombé (et je ne reviendrai pas sur la couleur qui n'a rien à voir) Mais, si ça peut vous aiguiller, elle devait se changer pour le soir mais ne l'a pas fait tellement elle a eu de compliments... La plus heureuse des 2, c'est moi :-)

Donc, après tout ce blabla, la robe Pearl:

P1010045

P1010046

P1010049

 

La fente du dos

P1010051

Le décoleté

Et en bonus, la pochette assortie:

P1010057

 

Si je parviens à avoir une photo portée, je ferais un édit...

A bientôt!